Bio

Née à Manaus en 1968, Heloisa Bomfim a étudié à l’ Université de Santa Ursula à Rio de Janeiro, où elle a complété son baccalauréat en Architecture et Ubanisme.

En 1991 elle fait des cours de spécialisation aux États-Unis, où elle étudie le Dessin à l’Université de Harvard – Graduate School of Design à Cambridge, MA, et le Lighting Design à la Rhode Island School of Design de Providence, RI.

En 1993, elle part à Florence en Italie, où elle fait des cours de spécialisation en Restauration, Design d’Intérieur et Histoire de l’Architecture de la Renaissance à l’École Lorenzo De Medici.

En 2013, elle conclut son Master en Histoire Critique de L’Art aux Beaux-Arts de São Paulo. Elle y développe une recherche sur le Design et L’Art et étudie comment l’art, le design et l’architecture peuvent changer de rôle, où l´art peut gagner un caractère fonctionnel, et le design et l’architecture un caractère contemplatif. Elle étudie aussi comment l’expérience esthétique de l’expérimentation peut influencer le processus créatif et la poétique dans les arts contemporains: arts visuels, design et architecture. Elle montre comment ces trois domaines de l’art peuvent de conjuguer pour atteindre un objectif commun, qui est de profiter d’une expérience esthétique en jouant avec les sensations et les émotions vécues par le spectateur ou l’utilisateur, au sein de la société contemporaine.

Article: L’Art Fonctionnel et Le Design Contemplatif

Aujourd’hui Heloisa Bomfim développe une œuvre d’art minimaliste qu´elle appelle « architecture de papier », en faisant référence à sa recherche sur l’art et le design, apportant des éléments du design et de l’architecture dans le monde des arts visuels. On retrouve un exemple de ce travail dans la ligne développée sur les écrans d’ouverture des façades comme le Muxarabi et le Cobogó, des éléments architecturaux qui sont transformés en art.